Qui a soif ?

Chez web, si y’a pas à manger, y’a à boire.

Vous prendrez bien un p’tit coup du dernier Pierre Carles : Les ânes ont soif.

Ce documentaire, c’est 45 minutes et 2 sujets principaux :

  • Monsieur Rafael Correa, président de l’Equateur, économiste, francophone, un personnage remarquable qu’on connait très peu.
    Il est passé en France fin 2013, a donné une conférence à la Sorbonne mais presque aucun de nos média n’a jugé bon d’en faire l’écho ou de l’inviter.
    Il a pourtant mené une politique géniale dans son pays, où il a fait reculer le chômage, diminué la pauvreté, lutté contre la corruption, réglé le problème de la dette. En somme : il a agi pour son peuple.
    Il a investi massivement dans l’éducation, la construction d’infrastructures et expérimente des choses que je trouve magnifiques comme la fin du concept d’étranger, les droits de la terre, etc.
    Il se place dans la lignée de ces présidents d’Amérique du Sud qu’on nous présente comme des « méchants » car ils s’opposent aux intérêts des exploiteurs, USA en tête, et refusent d’être corrompus pour les ressources de leurs pays, mais favorisent avant tout leur population (bouh les méchants !). Bref, un mec honnête, intelligent, avec un sacré charisme.

 

  • L’autre sujet, c’est le rôle des médias dans notre information. Ce qu’on nous propose est motivé par des choix et on essaye ici de s’interroger sur ce qui motive ces choix, qui les prend et pour servir quels intérêts.
    J’avais été assez critique des médias dans mon article sur Charlie. Ce film qui rappelle « les nouveaux chiens de garde », exprime bien ce à quoi je faisais référence.

Sommes-nous des ânes ?

N’avons nous plus soif de vraie information ? Soif de révolte face à notre système médiatique ou politique ?

 

 

Une réflexion au sujet de « Qui a soif ? »

  1. Personnage que l’on connait très peu.., puisque blackbouler par nos médias conventionnels… Excepté un journal économique (tribune ou échos, je sais plus).., étonnant et finalement logique dans ce monde !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *