Sauvegarder sa vie en vidéo.

J’en ai rêvé, ils l’ont fait… ou presque.

Il n’y a pas très longtemps, j’ai posé cette question à des potes : Si vous pouviez revoir un ou plusieurs moments de votre vie qui n’ont pas été filmé, lesquels choisiriez-vous ?
C’est un concept qui m’était venu à l’esprit il y a assez longtemps mais dont je me suis rappelé récemment. Les réponses sont assez faciles :
On aimerait tous revoir nos meilleurs moments d’émotion ou d’adrénaline. Nos exploits sportifs, nos moments de folie, nos soirées de séduction,d’ érotisme, accompagnées ou non d’exploits sexuels. Ou simplement se revoir des années en arrière, parfois avec des gens qui ne sont plus là.

Ce qui me semblait irréaliste avant très longtemps n’a finalement mis que très peu de temps à arriver puisque j’ai découvert dans le zapping de samedi dernier un extrait vidéo d’une société qui commercialise un appareil photo portatif, petit, résistant et waterproof. On peut le fixer sur soi style caméra embarquée. Il va alors prendre 2 photos par minute et les archiver automatiquement avec les coordonnées GPS de l’endroit où elles ont été prises. Il sera alors possible de les consulter n’importe quand puisqu’elles sont archivées par date-heure et lieu.
ça, c’est ce qui existe déjà : http://memoto.com/
Grace aux avancées technologiques en terme d’imagerie, de miniaturisation, de capacité de stockage et de traitement automatisé des données, les possibilités sont de plus en plus incroyables. Tout est ou sera rapidement possible.
De 2 photos par heure on pourra passer à de la vidéo HD.
On pourra y intégrer les systèmes de reconnaissance faciale pour avoir également un archivage classé par personnes présentes.
Et finalement presque tout ce qu’on peut imaginer.

Petite vidéo de ce qui se fait aussi aujourd’hui en caméra embarquée, magnifique et hallucinant : http://www.youtube.com/watch?v=A3PDXmYoF5U/

6 réflexions au sujet de « Sauvegarder sa vie en vidéo. »

  1. Pour s’imaginer les possibilités futures et aussi les vices qui s’en suivront, je conseille vivement l’un des trois court metrage Black Mirror : The entire history of you
    En gros, tout le monde a une sorte d’implant de mémoire qui capture ce que leurs yeux voient et retransmet le visuel directement a l’oeil.
    C’est très bien foutu, pas de superflu futuriste, ca fait réfléchir sur l’utilité d’une technologie similaire de sauvegarde omnipresente.
    Il y a beaucoup d’avantage, les souvenirs, la securité, revoir des détails échappés ou meme zoomer !
    Mais c’est très malsain et surement très addictif ! Déja que beaucoup vivent skotchés a leurs écrans de smartphone…

      • Bonjour,
        Je passais sur votre site pour regarder votre analyse sur LRPD de Jacques Grimault, et je tombe sur ce lien fort sympa, et en allant jusqu’au bout je tombe sur votre commentaire qui m’a fait beaucoup rire… Comment dire… ca sent le vécu… 😉
        J’espère que vos élèves ne vont pas lire ce com, sinon vous risquez d’avoir le droit à des réflexions de vos élèves qui vont sortir de leurs contextes…

        Bonne continuation, et merci pour votre naturel, c’est rare de nos jours !

        • Pour le cassoulet c’est vrai d’ailleurs, j’en avais un dans le four quand j’ai reçu le commentaire de Jacques, et j’ai mis un certain temps avant de retourner en cuisine !

          Je viens de réaliser que j’ai répondu un peu a coté en confondant les commentaires. Oui, mes élèves si ils creusent, ils pourront trouver sur le blog quelques passages où je me lâche un peu, mais si ils en sont arrivé là, ils ont lu tout le reste et c’est un bon signe de maturité donc ça ne me dérange pas.

          C’est vrai qu’on a tendance à ne pas être naturels, moi même je me censure à fond quand j’écris et c’est bien dommage.

  2. ça me rappelle… en 1979 un film de Tavernier : « La mort en direct », l’histoire d’un homme chargé de suivre une femme atteinte d’une maladie mortelle. Cet enquêteur a pour mission de filmer les derniers moments de Romy Schneider, grâce aux caméras qu’on lui a greffées dans les yeux…
    Questions éthiques, voyeurisme télévisuel, réflexion sur la mort aussi…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *